jeudi 9 avril 2015

Les grands regrets des personnes en fin de vie


La vie est un cadeau. Pourtant, nous oublions parfois d'en profiter. Nous nous laissons submerger par la routine, les responsabilités, nos émotions, et nous remettons à plus tard nos rêves, nos projets, et notre bonheur.

Le temps passe, et c'est parfois à l'aurore des derniers instants de notre vie que nous réalisons qu'elle s'est écoulée, sans que nous en ayons pleinement profité. Comme si l'approche de la fin nous donnait accès à une sagesse et une clarté sur la vie, nous permettant de nous détacher des préoccupations du quotidien et des enjeux matériel ou émotionnels qui prennent souvent toute la place dans nos esprits.

C'est sur ce constat qu'une infirmière australienne, sous l'initiative du travail de Bronnie Ware, s'est mise à recueillir les derniers mots, vœux et regrets de patients en fin de vie. Voici ceux qui m'ont le plus touchée personnellement, et qui m'ont encouragée à profiter davantage de la vie.


1/ Savoir que mon bonheur est un choix

Je pense que l'idée du bonheur avec un grand B, que l'on pose sur un piédestal, est utopiste. Pour moi, le bonheur est une accumulation de petits bonheurs qui font la beauté de la vie. Tout dépend du filtre posé sur les lunettes avec lesquelles nous regardons le monde. On peut voir la vie comme un cadeau, ou comme un combat de tous les jours. Tout est question de perception et de choix.

Vivre heureux est un choix. Même si cela implique de changer sa façon de vivre et de ne pas être compris de son entourage.
Soyez heureux, agissez dans le bonheur, sentez-vous heureux, sans aucune raison. Socrate

2/ Vivre ma vie comme je l'entendais, et non comme les autres voulaient qu'elle soit

Depuis notre plus jeune âge, on nous apprend le schéma "parfait" de la réussite sociale :

Etudes -> travail stable -> mariage -> enfants -> achat d'une maison et d'une voiture -> 3 semaines de vacances par an -> retraite pour "profiter" de son argent

Certes, ce schéma permet d'être "heureux" et de se construire une sécurité financière, mais il y a de multiples autres façons de s'épanouir dans la vie. En voici quelques unes :
S'écouter, oser prendre des risques, croire en soi, trébucher mais se relever, apprendre, poursuivre son chemin avec le sourire.


3/ Suivre mes rêves

Certains rêves nous semblent irréalisables par rapport à leurs difficultés et aux changements que cela impliquerait pour les réaliser. Pourtant, les efforts nécessaires que l'on pourrait vivre pour s'en approcher sont incomparables avec le poids du regret qui nous pèsera toute notre vie.

De plus, lorsqu'on regarde en détail certains rêves, qu'on se concentre sur notre motivation première, on réalise qu'il est possible de lier certains aspects du rêve avec la vie quotidienne. Par exemple, si vous souhaitez voyager partout dans le monde pour rencontrer des gens et découvrir de nouvelles cultures, il est possible de vous impliquer dans des organismes d'aide aux expatriés, pour rencontrer des personnes du monde entier dans votre propre pays !
C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante.
Paolo Coelho

4/ Travailler trop et ne pas avoir assez accordé de temps à mes proches

La société fonctionne de telle sorte que pour avoir de l'argent et vivre correctement, il faut travailler fort. Cependant, tout est question d'équilibre. Si l'on travaille dur dans l'espoir d'être tranquille plus tard, nous passons à côté de tous les moments importants de la vie avec nos proches. On s'en éloigne, et lorsque arrive le moment de profiter de ses proches avec cet argent accumulé, on réalise qu'il est parfois trop tard.

N'oubliez pas que le bonheur ne s'achète pas, qu'il est dans la façon de vivre chaque moment, d'être entouré et de prendre du temps pour soi.

5/ Garder contact et passer plus de temps avec mes amis

L'être humain est fait pour créer des interactions avec les autres. C'est dans ses gènes. Partager ses émotions, ses expériences de vie est une façon de grandir, de s'enrichir et de s'alléger également des préoccupations de la vie.
Tout seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.
Proverbe africain

6/ Être plus honnête, envers moi-même et les autres

Les illusions sont parmi les plus grands fléaux chez les Hommes. Ainsi, reconnaître vos forces et vos faiblesses, pardonner, vous respecter, vous autoriser à être tel que vous êtes et non pas de la façon dont les autres aimeraient vous voir... sont autant de choses primordiales à apprendre.
La vie est un apprentissage de chaque instant !


7/ Dire plus souvent "Je t'aime"

La peur du rejet est souvent une des raisons pour lesquelles on n'arrive pas à ouvrir son cœur. Cependant, il y a mille façons d'aimer, et l'amour inconditionnel - sans rien attendre en retour - est le plus beau et aussi le plus rare.
La seule chose que nous apprend la mort, est qu'il est urgent d'aimer.
Eric Emmanuel Schmidt

8/ Exprimer mes sentiments au lieu de les garder pour moi

S'exprimer, c'est se respecter. Il est donc nécessaire de mettre de côté son ego et son orgueil pour éteindre les disputes, pardonner, et avancer.



À travers notre mission de "Passeurs d'Histoires", nous aimerions transmettre les témoignages de personnes ayant obtenu cette sagesse là, afin d'en faire bénéficier les plus jeunes générations, et les encourager à vivre ici et maintenant.





Source #1 et Source #2

Enregistrer un commentaire

Copyright © 2014 Passeurs d'histoires